Historiques

Après de nombreuses études controversées pour le choix du site entre les baies de Pointe-Noire et de Loango, l’embouchure du Kouilou, la rade de CONKOUATI, etc. le site du futur port de Pointe-Noire à bâtir fut choisi le 2 juillet 1921 par le Gouverneur général de l’Afrique équatoriale française (AEF) M. Victor Augagneur.

Le 11 juillet 1934, au lendemain de l’inauguration officielle du chemin de fer, le Gouverneur Général ANTONETTI posa la première pierre de l’actuelle Port de Pointe-Noire.

Le nom de Pointe-Noire vient du portugais « Punta Negra », une expression que les navigateurs portugais qui sillonnaient la côte atlantique au XVème siècle utilisaient pour désigner un éperon rocheux noirâtre qui prédominait au large des côtes de Loango et dont la couleur est due à la présence des grés bitumineux.

Le Port fut ouvert au trafic le 1er Avril 1939, avec la mise en service d’un tronçon de quai en eau profonde de 200 m. Le lendemain, le premier paquebot, « le Foucault » accostait et ce fut l’inauguration officielle, en présence du Gouverneur Général Joseph RESTE.
Rattaché d’abord au Chemin de fer, ensuite à l’Agence Transéquatoriale des communications (ATEC- Organisme Inter-états de l’AEF), puis après à l’Agence Transcongolaise des Communication (ATC), le port est devenue Port Autonome de Pointe-Noire par ordonnance n° 01/2000 du 16 février 2000, suite à la scission-dissolution de l’ATC.