Perspectives d’avenir

Pour s’adapter et surtout pour anticiper, aussi bien sur les évolutions du transport maritime et du commerce international, que sur le processus d’intégration économique sous régional, le Port Autonome de Pointe-Noire s’est engagé en harmonie avec le plan national des transports (PNT) dans la mise en œuvre d’un vaste programme d’investissements à court, moyen et long termes.

Ce programme vise la réhabilitation et la modernisation des infrastructures et équipements portuaires, afin d’accroître les capacités d’accueil du Port, d’améliorer ses performances et d’en faire un pôle d’éclatement des trafics de transbordement en direction des ports voisins. Il concerne particulièrement l’aménagement et la mise en concession du terminal à conteneurs dans le cadre d’un partenariat public privé.

Ainsi, les travaux réalisés dans le cadre de ce programme ont coûté environ  500 milliards de Francs CFA et se présentent comme suit :

La première phase

Elle comprend :

  1. L’extension du quai G jusqu’à 800 ml, dragué à 15mètres de profondeur
  2. L’extension et la rénovation en arrière du quai G des terre-pleins d’une superficie totale de 32 ha, constituant le Terminal à Conteneurs.
  3. L’allongement de la digue principale du port de 300 mètres.
  4. L’aménagement d’une zone logistique d’empotage/dépotage des conteneurs de 4,5 ha , et la construction d’une voie dédiée de 1,2 km de long reliant celle-ci au terminal à conteneurs.
  5. Le dragage d’approfondissement à 16 mètres du chenal d’accès et du bassin portuaire pour se mettre en adéquation avec les profondeurs du quai G, afin de recevoir des navires porte conteneurs pouvant transporter  jusqu’à 7000 EVP.
  6. La réhabilitation et l’extension du réseau de distribution d’eau et de lutte contre l’incendie,  y compris la construction d’un château d’eau
  7. La réhabilitation et l’extension du réseau d’électricité moyenne et basse tension
  8. La réhabilitation et l’extension des réseaux d’assainissement et routier
  9. L’acquisition et la mise en place d’équipements modernes comprenant notamment :  2 grues mobiles sur pneus de type Gottwald, 8 portiques de quai Over Panamax, 22 portiques de parc de type RTG (Rub ber Tyred Gantry) etc…

La deuxième phase

Elle comprend :

  1. Le déplacement pour des contraintes de sécurité de la minoterie à céréales qui est située à l’intérieur des emprises du terminal à conteneurs.
  2. La construction d’un quai de 800 mètres linéaires (le quai G à une profondeur de 15 mètres)
  3. L’aménagement de 6 ha de terre-pleins additionnels en arrière du quai D
  4. L’acquisition additionnelle et la mise en service de 6 nouveaux portiques,  portiques de quai Over Panamax,  de 12 portiques de parc de type RTG,  des ensembles de transfert, etc.